Le plus beau métier du monde !

Passée la semaine tant attendue des examens blancs pour les jeunes lycéens, voilà le deuxième effet KissCool : les joies de la correction.

Entre rire, larmes et crise d’hystérie, je vous laisse savourer quelques perles en vrac. Je précise que je fais cours à de jeunes futurs adultes, normalement constitués. Ils ont entre 16 et 18 ans (en 1ère donc, pour les épreuves anticipées de français). Mais je n’en dis pas plus… Voyez plutôt !*

*Les citations qui suivent sont garanties sans trucage. A noter que ces énormités peuvent heurter un public trop sensible… à consommer avec modération. Conseil : faites des pauses régulièrement, aérez-vous l’esprit, n’oubliez pas de vous hydrater, restez à l’écrat de tout objet ou produit susceptible d’être utilisé à des fins violentes…

 « Ce corpus présente quatres textes théâtrals… » : Peut-être que si je n’avais lu ça qu’une fois, j’en aurais pas fait une montagne, mais sur 30 copies, 10 ont mis un « s » à 4, et 13 m’ont offert ce magnifique final… Un certain nombre d’entre eux ont cumulé, bien évidemment, sinon, c’est pas drôle…

« Les aspects comiques d’une pièce de théâtre servent à faire rire grâce aux différents procédés comiques » : CQFD !

« Ces documents extraits de différents auteurs et de différentes époques sont l’objet d’un conflit amoureux qui d’après les histoires racontées ne finissent pas tous pareil avec des personnes venant à séparer le couple ou encore une confusion avec des éléments différents du début à la fin pour au final finir bien ou non » :Attention, ceci est une rencontre avec un texte du troisième type… Mais si… le type du fond ! Celui qui bulle toute l’année et qui ne perçoit que des bribes de phrases… Au fond, c’est pas sa faute…

« Victor Hugo est un auteur du IXXe siècle » : Conceptuel.

« Tous les textes utilisent un homme et une femme pour représenter le conflit amoureux […] Calvario (metteur en scène) a choisi un homme et une femme pour représenter Dorante et Silvia »  : Molière aussi avait fait ce choix étrange, mais c’est bien qu’on en parle. Surtout sur Yagg !

« L’honneur d’un homme est primordiable » : Un enfer ces lapsi ! Mais un plaisir à lire ! (une fois n’est pas coutume…)

« Pour finir, nous débuterons sur les différences… » : Logique. Mais ne vous inquiétez pas, il a commencé par la fin. Au final, ça se complète, initialement bien sûr.

 « Nous avons mis en relation les points communs mais aussi les ressemblances » : Mais quand est-ce qu’on parlera des similarités ? et les concordances ?

« Pour acquérir à leur bonheur personnel les deux personnages ne doivent pas suivre le destin qui leur ai incité à choisir. » : JOKER !!! Qu’on se démerde avec un dictionnaire et un SAV d’opérateur téléphonique basé à Tombouctou, je m’en balance !

 « ce qu’elle veut c’est sa gloire de trouver le bonheur » : Moi ce que je veux, c’est une soirée tranquille, un bain chaud, une musique d’ambiance, une bière bien fraîche et un massage plus ou moins sage. Mais plus de copies. Jamais.

« Victor Hugo fut le file de chef de ce mouvement » : Vous… ? Vous voulez quoi ? La phrase dans l’ordre ? Quelle idée… Bon, je vais voir ça avec le chef… A mon avis, c’est possible, mais ce sera plus cher…

« Hernani l’émouvoit par sa réplique » : Autre concept : les verbes irréguliers en français, c’est has been. Nous on laisse ça aux anglais. Pfff

« Nous verrons ainsi en coi il s’agit-il de  scène de conflit amoureux » : T’aurais mis un « t » à ton « coi » et j’aurais trouvé ça drôle… Quant au concept du double sujet encadrant… c’est pour pas que ça s’agite trop sans doute… *fatigue*

« Victor Hugo a écrit La Belle et la Bête » : Raté ! C’est pas le bon Disney ! Bon, en même temps, il m’aurait sorti « Le bossu de Notre Dame », je l’aurais peut-être encore plus mal pris. Là, j’avoue, j’ai ri… un peu. Jaune.

« Victor Hugo était un hauteur très renomé dans les genres théâtrales. Il a écrit de nombreuses oeuvres dont Les Fleurs du Mal » : Ca, c’est parce qu’il fallait un vainqueur sans doute…

« Pour voir l’insistation* d’Hernani, nous nous apuilleron** sur le dialogue qu’il répont a Doña Sol » (*comprendre « l’insistance ») (**comprendre « appuierons ») : Non… visiblement le podium ne monte pas assez haut, n’a pas assez de marches…

Je suis verte dans mes commentaires, mais soyons honnête : au fond, je ris beaucoup quand même.

Et en cadeau, un classique : Les perles du bac 2012

20 réflexions sur “Le plus beau métier du monde !

  1. Sossourires dit :

    Vivement les épreuves 2013 … ce n’est pas bien de se moquer mais il y en a quand même qui insiste 😀
    Merci pour ce moment de bonheur 😉

    J'aime

  2. nenet dit :

    Chuis toute émotionnnée. En attendant de te dévouer à quelques seins je te rappelle que tu fais un beau métier.
    Sisi ;;;;;
    😀 😀 😀 😀 😀 😀 (c’est juste pour prévenir un éventuel choc -olat)pasque quand méème.

    J'aime

  3. EmC dit :

    Heh.. Good Lord… *sigh*. I haven’t laughed that much in a long time about French stuff… Still, I might be a little worry about our French students, but probably more for our teacher’s mental health, seems hard for you all.

    J'aime

  4. Mr Nobbs dit :

    Je sais pas si je peux m’autoriser le tutoiement, n’étant pas tout à fait initiée mais juste un énorme merci. Ce fut un pur moment de jouissance, j’espère que tu as couché tout ça sur les copies… Orgasmique, mention spéciale pour le texte du 3ème type et le coït !!! Prof et t’étais où quand j’étais au lycée ??? T’es une tueuse, c’est fin, c’est drôle et c’est tentant (euh la bière..& le reste)
    Au fait les Fleurs du Mal c’est pas Maurice Ravel plutôt ??

    J'aime

  5. pucedepoesir dit :

    Malheureusement, j’ai parfois des sursauts de conscience professionnelle qui font que j’évite (la plupart du temps) de coucher mon point de vue sur les copies… Mais j’avoue que les copies de la fin du tas sont celles que j’épargne le moins, @nala0805 .
    Quant à savoir où j’étais quand tu étais au lycée… Ma foi, la véritable question c’est « De quand date ton passage au lycée ? » (Admire l’art subtile de ne PAS poser la question de l’âge, en vraie gentlewoman)
    Et pour ce qui est du tutoiement, je crois qu’on peut se l’accorder, étant donné que c’est effectivement plus ou moins un lieu commun yaggien ! 😉

    J'aime

  6. ruth dit :

    Bonjour et merci pour l’ajout!
    Je tutoie d’emblée! Tu fais un métier vraiment vraiment dur sans doute. Mais, j’admire le courage, la détermination, je trouve que c’est extra. Cela dit, tu nous donnes aussi à rire, sourrie. Et puis, nous sommes tous un peu comme ces élèves… Merci et bonne continuation! 🙂

    J'aime

  7. Mr Nobbs dit :

    …..mmmmm que répondre à cette question TRÈS subtilement amenée j’avoue. Trop lâche sans doute ou trop pudique. Surtout si toi-même tu effleurais l’âge vertueux… Franchement couarde sur ce coup là !!! En même temps je l’ai bien cherché..

    J'aime

  8. Fennec dit :

    Tes commentaires sont encore plus drôles que les « perles » de tes élèves.
    Et dire que, adolescente, je voulais devenir prof de français !! Je regretterais presque… 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s